Des tests Tesla à basse température ont été effectués pour dissiper les mythes sur les véhicules électriques à la suite de l’accident hivernal sur l’autoroute de Virginie qui s’est produit plus tôt ce mois-ci. Le malheureux accident qui a laissé plusieurs conducteurs bloqués dans le froid a ouvert le dialogue, bien que principalement de la désinformation, sur la façon dont un véhicule électrique se comporterait.

Cela a conduit à réfléchir à la façon dont Tesla et d’autres véhicules électriques ne protégeraient pas leurs propriétaires, mais quelques propriétaires de Tesla ont effectué leurs propres tests à froid Tesla. « Dirty Tesla » a été le premier et a partagé ses découvertes sur sa chaîne YouTube. J’ai écrit à ce sujet, puis Darryl Kolewaski, qui vit au Canada, où les températures sont beaucoup plus froides que celles de Virginie pendant ce gel, m’a contacté pour partager son expérience. L’expérience de Darryl s’est déroulée à des températures qui ressemblent à de la pure torture. Il y avait aussi la déclaration suivante de quelqu’un disant qu’ils étaient dans l’embouteillage de Virginie :

Distorsion vs réalité pic.twitter.com/FFWTdB0Kzb

– Mikey aime (@mliebow) 6 janvier 2022

Maintenant, Car and Driver partage les résultats d’un test Tesla par temps froid. Car and Driver ha affermato che la sua Tesla Model 3 è stata in grado di mantenere la sua temperatura interna a 65 gradi Fahrenheit (18,3°C) per quasi due giorni al massimo, perdendo una media del 2,2% della sua carica donc. Ceci, note l’article, est un peu moins qu’une voiture à essence. Cependant, Car and Driver n’a pas seulement testé une Tesla. Le point de vente a également testé une Hyundai Sonata N-Line 2022 pour la comparer à sa Tesla.

Le test a eu lieu à Ann Arbor, MI, où la température moyenne pendant le test était d’environ 15 degrés Fahrenheit (-9,4 degrés C). Le minimum enregistré était de 9 ° F (-12,8 ° C) et les deux voitures ont été démarrées dans l’après-midi alors qu’elles étaient à 26 ° F (-3,3 ° C). Le réglage de la température de chaque véhicule était réglé sur 65 ° F (18,3 ° C) et n’avait aucun des sièges chauffants.

L’article notait que dans ses scénarios, la Sonata pourrait théoriquement être inactive près de sept heures de plus que le modèle 3, mais ils ont arrêté la Sonata juste après 24 heures alors qu’elle avait consommé moins d’un demi-réservoir de carburant, ajoutant que sa consommation moyenne à le ralenti a fonctionné à 0,3 gallon d’essence par heure, ce qui s’est traduit par un temps d’arrêt total de 51,8 heures.

En un mot, Car and Driver a démontré ce que Dirty Tesla et Darryl ont prouvé, que lors d’une urgence froide où un conducteur pourrait rester coincé dans sa voiture, les véhicules électriques le garderont en sécurité et au chaud tout comme les véhicules à essence le feront. Vous pouvez lire l’article entier ici.

Vous appréciez l’originalité de CleanTechnica ? Envisagez de devenir membre, sympathisant, technicien, ambassadeur ou sympathisant de Patreon de CleanTechnica.

Avez-vous un conseil pour CleanTechnica, souhaitez-vous faire de la publicité ou suggérer un invité pour notre podcast CleanTech Talk ? Contactez-nous ici. & # XD;

est un écrivain pour CleanTechnica et EVObsession. Il croit en la mission de Tesla et encourage la durabilité. #CleanEnergyWillWin Johnna détient également des actions de $ tsla et détient à long terme.