Ce lanceur Android TV vous permet d’installer et de gérer des applications en contournant les limitations d’Android TV et de Google TV.

Si vous n’êtes pas satisfait des dernières mises à jour d’Android TV et de Google TV, comme la lecture automatique sur YouTube ou l’ajout de publicités plutôt indésirables, il existe de nombreux lanceurs qui peuvent vous mettre à l’écart.

FLauncher est l’un d’entre eux, mais il ajoute une belle fonctionnalité bonus : la possibilité de lancer et d’organiser des applications qui ne sont pas destinées à l’interface TV.

Options de lancement

Options de lancement
© ytimg.com

Pour ce faire, il utilise le langage relativement récent de Google, le framework Flutter, conçu pour construire des applications multiplateformes (ou multiplateformes dans le langage de Boris Johnson). A voir aussi : Comment enregistrer l’écran sur Android.

Une fois dans l’interface, vous pouvez créer des catégories d’applications, modifier le fond d’écran, modifier la grille et la disposition des applications, et bien sûr installer et désinstaller des applications. Vous pouvez également accéder aux « informations sur l’application » et aux paramètres associés.

Articles en relation

Pas de publicité

Pas de publicité
© 24htech.asia

L’ensemble a l’air assez minimaliste, ce qui peut déjà plaire à de nombreux utilisateurs et utilisatrices, mais il a de surcroît le bon goût de vous éviter la présence de pub ou l’agrégation de contenus suggérés directement depuis votre écran d’ accueil. Sur le même sujet : Pixel 6 : Google suspend la diffusion de la mise à jour de décembre.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez trouver ce lanceur directement sur le Play Store pour Android TV où il a une page dédiée. Attention cependant, son développeur, Étienne Fesser, précise qu’il s’agit « d’un projet à un stade précoce de développement » et donc susceptible d’être instable.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pouvez lire nos articles, dossiers et regarder nos dernières vidéos YouTube.