L’analyse de la version bêta d’Android 12L a révélé des indices intéressants sur le Google Pixel Fold, considéré comme le premier smartphone pliable de l’entreprise.

Comment fonctionne le tableau des prix

Une aura de mystère entoure le Google Pixel Fold. Ce smartphone pliable développé par la firme de Mountain View avait fait parler de lui l’année dernière, mais une véritable annonce n’a pas encore vu le jour. Ce qui finit par faire croire que l’appareil, qui portait le nom de code « Passport », puis « Pipit », ne sortirait jamais. Cependant, une analyse approfondie de la récente version bêta d’Android 12L semble indiquer le contraire.

Le site 9to5Google a en effet passé la bêta de cette version d’Android conçue pour les écrans. Au cours de leurs recherches, les reporters ont découvert une série d’animations montrant comment insérer une nano-SIM dans un smartphone.

Dans ce dernier, il y a un appareil avec une charnière, en position ouverte (mode tablette) et fermée. Sur le côté droit de l’écran, on distingue clairement le logo Google. La nano-SIM est insérée sur le bord inférieur, tandis qu’à droite se trouve un bouton pour le contrôle du volume.

Interface Android 12L. ©Google

Interface Android 12L. ©Google

9to5Google a également déniché une mention du nom « Pipit » dans le code en question. Cela suggère que le smartphone pliable de Google est toujours en développement et que le projet est tout simplement en retard.

Un format différent du Galaxy Z Fold 3

Un format différent du Galaxy Z Fold 3
© arover.net

Quant au téléphone portable lui-même, on observe qu’une fois ouvert, il a une forme particulièrement carrée. Google pourrait donc opter pour un format légèrement différent de celui adopté par Samsung avec son Galaxy Z Fold 3. Voir l'article : Sur Android, YouTube pourrait bientôt télécharger du contenu pour vous. Le site estime qu’il pourrait s’agir d’un ratio de 7:8. On est donc loin du modèle sud-coréen qui propose un rapport plus allongé de 22,5 :18.

Ce Pixel Fold ressemblerait donc beaucoup plus à l’Oppo Find N, que nous avons récemment testé par écrit. Ce dernier a un rapport de 8,4: 9 et semble plus compact. Un format qui nous paraît très tentant, même si le smartphone ne devrait pas sortir avec nous.

Google pourrait donc préparer un concurrent sérieux (et différent) de Samsung, pour l’instant uniquement sur le marché européen. Mais 2022 s’annonce riche en annonces et le Chaebol devrait bientôt avoir des adversaires pliants en France.

Articles en relation