Thor : Love and Thunder risque de répéter la même astuce multivers que le MCU de No Way Home et Multiverse of Madness, ce qui pourrait nuire à ses performances.

Attention : cet article contient des SPOILERS pour Spider-Man : No Way Home !

Marvel Studios prend le risque d’utiliser le même point d’intrigue multivers dans trois films MCU Phase 4 consécutifs mettant en vedette Thor: Love and Thunder. S’il y a un thème général dans l’étape actuelle du MCU, c’est bien le multivers. Loki a présenté au public le concept du multivers et What If …? a suivi cette introduction avec une anthologie animée qui présentait des histoires de différents univers. Spider-Man : No Way Home a donc procédé à la mise en avant du potentiel des univers infinis en réunissant les trois versions de Spider-Man, interprétées par Tom Holland, Andrew Garfield et Tobey Maguire. No Way Home était une célébration des 20 ans d’histoire du robot d’indexation sur grand écran, rendue possible uniquement par l’explosion du multivers à la fin de Loki.

La suite de No Way Home, Doctor Strange in the Multiverse of Madness, promet d’approfondir le concept de multivers, d’où le titre. La première bande-annonce de la suite de Doctor Strange a révélé que Stephen Strange (Benedict Cumberbatch) rencontrera au moins deux variantes de lui-même dans le film. Bien qu’il ressemble à No Way Home sur le papier, le fait que les trois versions de Strange soient jouées par Cumberbatch et que l’une d’entre elles joue un rôle antagoniste le distingue du trequel de Spider-Man MCU.

Cependant, il y a une limite au nombre de fois où Marvel peut faire le même tour, et Thor : Love and Thunder risque de dépasser cette limite. Le quatrième volet du MCU de Thor est basé sur la bande dessinée The God Butcher de Jason Aaron, une histoire qui présente trois versions de Thor. Si Marvel Studios choisit d’adapter avec précision le scénario de God Butcher, ils auront un point d’intrigue répétitif majeur dans trois films consécutifs de la phase 4.

Dans The God Butcher, Gorr (qui sera joué par Christian Bale dans Love and Thunder) est un extraterrestre d’un monde inconnu déterminé à tuer tous les dieux de l’univers, après les avoir jugés indignes d’adoration. Son voyage l’amène à rencontrer Thor à trois reprises. Lorsque Gorr s’avère trop puissant pour être vaincu, la chronologie principale Thor a demandé l’aide d’une version plus jeune et plus âgée de lui-même pour l’aider à vaincre Gorr.

Si Marvel Studios choisissait de le faire dans Thor 4, ce serait le troisième film consécutif de la phase 4 à présenter trois versions du personnage principal. Le public et les critiques ne manqueront pas de le remarquer, et les commentaires selon lesquels le film est répétitif éclipseront les bonnes qualités du film. Cette décision sera préjudiciable à la fois aux critiques et au bouche à oreille de Love and Thunder, ce qui à son tour nuira à ses performances au box-office. Tenter de faire cette astuce pour la troisième fois pourrait également indiquer que Marvel Studios fait face à une sécheresse créative, ou du moins laisser cette impression sur les critiques et les fans.

Certains détails indiquent à Marvel Studios d’éviter cette erreur. Pour commencer, c’est une erreur trop évidente et Marvel Studios les a évitées dans le passé. De plus, Jane Foster (Natalie Portman) assumera le rôle de The Mighty Thor dans Love and Thunder. Cela pourrait indiquer que Marvel choisit d’utiliser Hemsworth, Portman et peut-être une variante d’Odin, ou même des personnages comme Beta Ray Bill et Hercules, au lieu de trois variantes de Thor Odinson. Thor: Love and Thunder a beaucoup à dévoiler et est sûr de répondre à certaines de ces questions persistantes lorsque le public pourra enfin voir ce qui s’annonce comme le film MCU le plus chaud de 2022 en juillet.

Plus: Tout ce que nous savons sur Thor: Love & amp; tonnerre

L’équipe Shang-Chi VFX suggère où se trouve Bruce Banner pendant la scène du générique