Pionnière de la technologie Li-Fi (Light Fidelity), la société française commercialisera le mois prochain ce qu’elle présente comme la première tablette Android nativement équipée de la technologie de communication sans fil par la lumière.

Créée en 2012, la société francilienne Oledcomm est l’une des pionnières de la technologie Li-Fi (Light Fidelity), sorte d’équivalent optique du Wi-Fi qui permet une transmission bidirectionnelle sécurisée des données via la lumière, sans air, entre une source de lumière LED modulée (lumière, lampe de table, etc.) et un ordinateur équipé d’une clé spéciale.

On lui doit plusieurs records mondiaux dans ce domaine, comme le lancement en 2018 de MyLiFi, la première lampe Li-Fi grand public, en 2019 de LiFiMAX, le premier point d’accès Internet du Li-Fi, et en 2021 du Gigabit. OFE., une puce Asic de seulement 1,5 × 2,5 mm basée sur la technologie STMicroelectronics et qui permet d’intégrer la connectivité Li-Fi directement dans n’importe quel appareil mobile, sans passer par un dongle. Cela a ouvert la voie à l’intégration du Li-Fi dans des appareils mobiles compacts, tels que des smartphones ou des tablettes.

C’est désormais chose faite puisqu’Oledcomm vient d’ajouter une première mondiale à son palmarès avec la commercialisation prochaine de la première tablette Android équipée nativement Li-Fi. Baptisée LiFiMAXTab, cette tablette tactile de 10,1 pouces de diagonale 1920 x 1200 pixels est équipée d’un contrôleur LiFiMAX et communique via l’irradiation d’une LED 940 nm avec un débit décroissant tel que 150 Mbit/Uplinks en Li-Fi. La consommation électrique liée à l’étage Li-Fi de la tablette ne dépasse pas 1,7 W. Équipée d’un processeur Mediatek MTK6762 à huit cœurs cadencés à 2 GHz, la LiFiMAXTab embarque également une connectivité Wi-Fi (802.11ac) et Bluetooth.

Cette tablette devrait être disponible à partir de février au prix de 400 euros.